La maison Hermès résiste mieux que les autres fleurons du luxe

hermes boutique

Hermès a mieux résisté à la crise mondiale du coronavirus que ses concurrents. Avec une baisse de 7,7% seulement des ventes comparables au premier trimestre. Le fabricant de sacs à main Birkin a déclaré que les affaires reprenaient fortement en Chine après la réouverture des magasins le mois dernier.

Des baissses de l’ordre de 15% ou plus ont été signalées par d’autres groupes de produits de luxe, dont LVMH, Kering et Moncler. La crise du coronavirus a d’abord frappé la Chine – un marché majeur pour les produits de luxe – à la fin de l’année dernière avant de se propager dans le monde entier, entraînant des fermetures à travers l’Europe, y compris l’Italie et la France, ainsi qu’aux États-Unis.

Le PDG d’Hermès, Axel Dumas, a déclaré aux journalistes que le deuxième trimestre serait durement touché par l’urgence sanitaire, étant donné que 75% des magasins du groupe sont toujours fermés. Cependant, il a déclaré que depuis que les magasins en Chine avaient progressivement rouvert en mars, les ventes y avaient augmenté à deux chiffres par rapport à l’année précédente.

La tendance est très élevée depuis notre réouverture, probablement plus élevée étant donné qu’aucun voyage n’est autorisé“, a-t-il déclaré.

Les actions du groupe ont augmenté de 2,6% à 689,80 € à 07h36 GMT, surperformant une augmentation de 0,16% de l’indice de référence du CAC 40. Dumas a déclaré que la performance relativement résistante du premier trimestre était en partie due à un “janvier incroyable” grâce au Nouvel An chinois. “Le Nouvel An chinois compte presque comme un double mois”, a-t-il déclaré. Il a ajouté que jusqu’à ce que le groupe soit contraint de fermer ses sites de production – presque tous en France – mi-mars, il ne rencontrait aucun problème de chaîne d’approvisionnement, contrairement à certains concurrents.

Hermès a fermé la totalité de ses 42 sites en France, sauf un, avec une fabrique de parfum transformée pour fabriquer du gel désinfectant pour les mains. Le groupe a repris partiellement ses opérations sur les sites de production et de logistique depuis le 14 avril. Hermès, traditionnellement considérée comme particulièrement résistante aux ralentissements, est depuis longtemps l’un des acteurs les plus stables de l’industrie du luxe, en partie grâce à sa gestion rigoureuse de la production et des stocks, qui ont contribué à promouvoir son aura d’exclusivité.

Ses sacs à main Birkin convoités à plus de 10000 $ ont tendance à générer des listes d’attente et peuvent parfois augmenter la valeur de revente, ajoutant à leur attrait en tant qu’achat de luxe plus à l’abri des tendances de la mode et des crises économiques que les autres produits.

Hermès a indiqué que le chiffre d’affaires consolidé du trimestre était de 1,51 milliard d’euros. Suite à la crise, le groupe avait déjà annoncé qu’il ramènerait son dividende pour 2020 à 4,55 € par action à partir de 5,00 €, en maintenant le paiement au même niveau qu’en 2019.

Le groupe maintient des investissements stratégiques, tant dans les capacités de production que dans le réseau de distribution, afin de se préparer à reprendre ses activités dans les meilleures conditions possibles, a-t-il précisé.

Related Articles

Luxury recruiting ?
GO TO YOUR PROFILE TO SWITCH TO RECRUITER MODE

JOBLUX is a community for professionals who breathe and live luxury.
If you are just looking for a job, may be Linkedin and Indeed are a better match.
However, If you speak the language of luxury, you are in !